Océans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Océans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

3,50

Le 12 novembre 2017, en aparté à Manille, États-Unis, Japon, Australie, Inde ont revivifié le dialogue quadrilatéral de sécurité en région indo-pacifique. Ce qui inquiète la Chine qui y voit là l’émergence d’une coalition susceptible de nuire à ses intérêts dans les deux bassins des océans Indien et Pacifique.

Description

FAITS

Le 12 novembre 2017, en amont du sommet de l’ASEAN et de ses partenaires tenu le 14 à Manille, le président des États-Unis Donald Trump, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le Premier ministre australien Malcolm Turnbull et le Premier ministre indien Narendi Modi se sont réunis pour tenter de faire revivre le dialogue quadrilatéral de sécurité (Quad1) dans la grande région océanique indo-pacifique.

Les discussions ont porté sur sept points majeurs :

  1. un ordre en Asie fondé sur la règle,
  2. la liberté de la navigation et de survol sur et au-dessus des espaces marins internationaux (ouverts à cette liberté 2 ),
  3. le respect du droit international,
  4. l’amélioration de l’interconnexion,
  5. la sécurité maritime,
  6. la menace nord-coréenne et la non- prolifération,
  7. le terrorisme.

S’il y a communauté de vue sur tous les sujets abordés, chacun des responsables participants à la réunion a toutefois, dans sa déclaration finale, porté davantage l’accent sur le sujet auquel il donnait avant tout la priorité par rapport aux autres (cf. encadré 1).

La reprise d’un tel dialogue, préparée par […]

Daniel Schaeffer, Asie21

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°112 décembre 2017

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne

 

Cet article est à rattacher aux articles suivants de Rémi Pérelman :

– « Inde : Route indienne de la soie », Asie21 n°99, octobre 2016

– « Indo-Pacifique : L’Indo-Pacifique entre en géostratégie », Asie21 n°101, décembre 2016,

– « D. Trump préfère voyager en Indo-Pacifique plutôt qu’en Asie-Pacifique », Asie21 n°111, novembre 2017.

 

Voir également :

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°112 décembre 2017

Prolongez votre lecture avec un abonnement annuel en ligne