Claude Cadart

Claude Cadart

Nous apprenons avec tristesse le décès de Claude Cadart (1927-2019), sinologue et homme de conviction. Il fut un membre de la première heure du groupe Asie21. Nous appréciions la subtilité de ses analyses qu’il développait avec une certaine truculence. Son image de la Chine comme cocotte-minute nous est restée longtemps en tête. Sa lucidité l’avait mis à l’abri des modes passagères dont est coutumière une bonne partie de la classe intellectuelle française qui s’était entichée de Mao : comme l’a rappelé Jean-Philippe Béja*, Claude Cadart expliquait que loin d’être le mouvement libertaire salué par les jeunes gauchistes, c’était une manipulation politique du Grand Timonier pour conserver le pouvoir. Claude et Chen Yingxiang, son épouse, remarquable de discrétion – économie de mots et finesse d’expression – formaient un couple charmant et passionnant. Nous avons beaucoup regretté leur éloignement. Sans doute avaient-ils besoin de soleil et de tranquillité …