Grande Muraille de Chine (La )

La Grande Muraille de Chine

Michel Jan, Collection Petite Bibliothèque Payot/Voyageurs, Paris, 2003

 

La Grande Muraille, qui ne fut jamais ni une frontière ni un obstacle, a longtemps représenté pour les Chinois une œuvre de tyrans. Mais en 1948, Deng Xiaoping lance le slogan « Aimons notre Chine, relevons notre Grande Muraille », faisant d’elle un symbole d’unité et de modernité. Cependant il n’existe pas une Grande Muraille mais un ensemble de murs et de fortifications s’étendant aux confins de la Chine du Nord. Les lourdes réalités qui y ont marqué la vie des garnisons au cours des siècles occupent une large place dans la littérature chinoise, en particulier la poésie, qui traite abondamment des thèmes liés aux confins, tels que la guerre, l’exil ou la mort.

L’auteur

Michel Jan, ancien officier supérieur, diplômé de l’École de l’air, est un spécialiste des questions politiques et stratégiques de l’Extrême-Orient. II enseigne l’histoire contemporaine.