Vietnam – Chine : desserrer l’étreinte chinoise

1,50

Le Vietnam multiplie les accords de libre échange pour desserrer l’étreinte chinoise mais ces accords ne doivent pas cacher le véritable enjeu.

Description

FAITS

En mars, ont eu lieu à Hanoi les négociations du traité de libre-échange entre l’Union  européenne et le Vietnam.

ENJEUX

Depuis la crise mondiale, les croissances en Asie s’appuient davantage sur les demandes internes. (propriété asie21). Le Vietnam fait exception où les cures d’austérité et de désendettement engagées ont fait chuter le taux d’investissement et ralentir la consommation. La croissance repose sur les filiales étrangères qui assurent les deux tiers des exportations en 2013. Un pourcentage qui augmentera car Samsung – le premier fabricant mondial de smartphones devant  Apple – qui fabrique plus d’un tiers de ses « Galaxys » au Vietnam prévoit d’exporter pour 30 milliards de dollars en 2104 soit un cinquième des exportations vietnamiennes ! La dynamique des filiales étrangères contraste avec la performance médiocre des entreprises locales qui souffrent de l’appréciation (en termes réels) du dong et des difficultés d’accès au crédit. 

Jean-Raphaël Chaponnière , Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°72 avril 2014

Informations complémentaires

Auteur

Jean-Raphaël Chaponnière