Forum des îles du Pacifique : rien ne va plus

4,50

Une crise sévère secoue le Forum des îles du Pacifique1 suite à un désaccord autour de l’élection de son secrétaire général. Les États micronésiens qui n’ont pas pu imposer leur candidat, malgré un gentlemen’s agreement passé avec ceux mélanésiens et polynésiens, ont décidé de se retirer du Forum. Un départ qui redéfinirait sa sphère d’influence, y bousculerait des équilibres et profiterait, sans aucun doute, à Pékin. Mais rien n’est encore fait et les regards se tournent désormais vers Washington.

Description

FAITS

Le 3 février 2021, lors d’une réunion spéciale en visioconférence, les dirigeants des États membres du FIP* ont désigné au poste de secrétaire général, Henry Puna, ancien Premier ministre des îles Cook. Il a été élu par 9 voix contre 8 (et une abstention) pour Gerald Zackios, son challenger, ancien ministre des Affaires étrangères des îles Marshall et actuel ambassadeur aux États-Unis. Henry Puna remplace donc la diplomate et avocate papua-néo-guinéenne Meg Taylor, nommée à la tête du Forum en juillet 2014. 

Gerald Zackios avait le soutien des cinq États micronésiens membres du Forum2 qui estimaient que c’était au tour d’un des leurs d’occuper le poste compte tenu d’un accord informel passé au sein du Forum organisant une rotation entre les trois sous-régions. 

Le 5 février, Surangel Whipps3 annonce le retrait des Palaos du Forum ainsi que la fermeture, fin février, de son ambassade aux Fidji, celle-ci ne se justifiant plus4.

Le 9 février, les cinq États micronésiens, dénonçant […]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 148/2021-03

abonnement en ligne

 

Lire également :