Chine – Russie – Islande : Conseil de l’Arctique

Chine – Russie – Islande : Conseil de l’Arctique

1,50

L’ouverture de la Route maritime du Nord raccourcit sensiblement le trajet entre les ports du nord de l’Europe et le Japon.

Description

FAITS

La Russie a pendant longtemps considéré l’océan glacial Arctique comme sa chasse gardée et seuls l’arpentaient ses bateaux accompagnés de ses brise-glaces. Cependant depuis plusieurs années et bien avant que la fonte de la banquise ne fasse les titres des journaux, les spécialistes des pays scandinaves, de la Russie, du Japon et de l’Union Européenne se concertaient déjà à propos de l’ouverture de la Route maritime du Nord, qui raccourcit sensiblement le trajet entre les ports du nord de l’Europe et le Japon. N’étant pas riveraine, la France s’est pendant longtemps désintéressée de la question, préférant envoyer ses navires du côté de l’Antarctique. […]

Jean Perrin, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°63 juin 2013