Chine : Les médias, l’esprit du 19 février et le « renouveau » communiste

1,50

À plusieurs occasions depuis son accession à la présidence de la Chine, Xi Jinping reprend vigoureusement en main l’ensemble des médias et leurs acteurs. Le journaliste doit dorénavant se considérer comme un porte-parole au service du Parti et son adhésion aux idéologies officielles (marxisme, pensée Mao Zedong 毛泽东思想, théorie Deng Xiaoping, etc.) doit être prouvée. L’Internet et les activités en ligne sont sous contrôle et devront désormais amplifier la voix de la Chine à l’extérieur. La cybersouveraineté chinoise est depuis quelque temps traitée par le pouvoir à l’instar d’un nouveau territoire. La censure devient la règle. La sécurité de l’État repose, à l’extérieur, sur l’efficacité des forces armées, à l’intérieur, sur la celle des médias.

Description

FAITS

  • Les 5 et 6 janvier 2016, à Pékin, la « Conférence nationale de travail sur la propagande en ligne » a ouvert une année d’innovation pour l’administration chinoise du cyberespace. Objectif : affirmer la cybersouveraineté chinoise, avec mainmise totale sur le contenu en ligne (la censure est permanente), obtenir l’adhésion au 13e Plan et donner à la Chine une audience mondiale. En bref, Internet devient explicitement une arme au service du Parti dans et hors du pays.
  • Le 19 février 2016, le président Xi Jinping a exposé sa vision du rôle des médias lors du symposium qui leur était consacré, se livrant à une véritable reprise en main. Le rôle spécifique du journaliste, porte-parole du régime, est de faire rayonner une « énergie positive », expliquer le « rêve chinois » aux masses, exprimer la volonté du Parti et protéger son autorité et son unité. Unité dans la vision du progrès, empressement à comprendre la voie idéologique en vigueur, intelligence des situations pour en présenter la face positive, critique sans retenue de l’étranger, tels sont les commandements du travailleur des médias. Si Xi reconnaît l’utilité d’une information positive sur les problèmes sociaux, en revanche il condamne la « surveillance » du fonctionnement interne du gouvernement – en rapportant par exemple des faits de corruption – passibles d’une inculpation pour « dissémination de mensonges ». Le niveau de conscience marxiste des journalistes sera vérifié et des sessions d’endoctrinement organisées.
  • À partir du 10 mars 2016, la diffusion d’information en ligne (textes, images, cartes, jeux, animations audio et vidéo) par des entreprises étrangères, même associées à des homologues chinoises, sera interdite. La définition des délits est vague et soumise à l’appréciation du Parti (« blesser l’honneur national » ou « mettre en danger la moralité sociale »). […]

Rémi Perelman, Asie21

Cf. « Chine : Vers une nouvelle Révolution culturelle ? »

Les « sept périls politiques » 七種危險

Une note intitulée « Communiqué sur l’état de la sphère idéologique » datée du 22 avril 2013, connue sous le nom de « Document 9 » (le 9e de son espèce), émanant du Parti et diffusée à l’ensemble de son encadrement, met en garde contre les dangers qui menacent son leadership. Après avoir dépeint l’état du pays depuis le 18e congrès sous les meilleures couleurs et évoqué les bonnes perspectives économiques du pays, la note insiste sur la nécessité du renforcement idéologique du peuple et de « l’unification » de la pensée pour développer une atmosphère positive et une « force spirituelle » au sein du Parti et de la nation. Puis, elle dénonce sept tendances à combattre – les sept péchés capitaux ou les « sept commandements » – chacune étant illustrée par une énumération d’attitudes dangereuses ou d’arguments fallacieux à rejeter.

1 – la promotion de la démocratie constitutionnelle occidentale (une tentative de saper le Parti et le système de gouvernance socialiste aux caractéristiques chinoises) ;

2 – la promotion des « valeurs universelles » (une tentative d’affaiblir les fondations théoriques du leadership du Parti) ;

3 – la promotion de la société […]

RP

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°93 mars 2016

Informations complémentaires

Mois

Pays

Chine

Auteur

Perelman Rémi