Chine : Les IDE chinois basculent vers le Nord

1,50

Les investissements chinois à l’étranger enregistrent une hausse spectaculaire et changent de direction.

UGS : Asie21-Futuribles 99-3 Catégories : , Étiquettes : , , , , , ,

Description

FAITS

  • La Chine investit plus qu’elle ne consomme et met de côté plus qu’elle n’investit : l’épargne chinoise représente un quart de l’épargne mondiale, plus que l’épargne américaine (16 %), japonaise (6 %) ou allemande (5 %). Une petite partie sort de Chine et finance l’acquisition d’actifs à l’étranger qui, selon les statistiques de State Administration of Foreign Exchange (SAFE), atteignaient un total de 6 300 milliards de dollars en mars 2016, dont la moitié investie en réserves de change et seulement 20 % en investissements directs à l’étranger (IDE) et le reste en crédits commerciaux. En 2015, selon le ministère chinois du Commerce (Mofcom) – et non selon la SAFE qui tient compte des profits réinvestis par les entreprises étrangères -, les Chinois ont plus investi à l’étranger que les étrangers n’ont investi en Chine. Le montant cumulé des IDE chinois à l’étranger est encore modeste, avec 1 191 milliards de dollars, il est proche du stock d’IDE français ou allemand, et il représente le 1/5 du stock américain.

 

  • Les statistiques officielles ne permettent pas de connaître la répartition géographique de ces IDE car les entreprises chinoises ne sont tenues que d’indiquer la première destination de leurs investissements à l’étranger. Selon le Mofcom, en 2014 près des 75 % du stock d’IDE chinois se concentraient sur Hong Kong, les îles Vierges et les Îles Caïmans qui sont des tremplins vers d’autres destinations. Si elle ne permet pas de contourner totalement cette carence statistique, l’exploitation de la base de données d’Heritage construite depuis 2005 à partir du suivi des projets confirmés des grandes entreprises chinoises, offre une indication de la tendance de ces investissements. Elle révèle :

– la très forte accélération des IDE qui […]

Jean Raphaël Chaponniere, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°99 octobre 2016