Taïwan – Chine : Laisser l’ennemi comprendre ses fatales faiblesses

4,50

台湾研製致命攻击型飛弹

Taïwan se surnomme le porc-épic, et pour le prouver, le fait savoir à travers ses médias. L’île possède des missiles, des missiles anti-missiles,  ainsi que des radars modernes que Taïwan est seul à avoir derrière les États-Unis. Concernant ses missiles de croisière de moyenne et longue portée, Taïwan a dévoilé récemment son nouveau missile Yunfeng (雲峰飛彈) dont la R&D est restée secrète pendant 24 ans.

Description

FAITS

  • La Chine a repris ses actions d’intimidation autour de Taïwan : elle accuse l’île de profiter de la pandémie pour se démarquer de la mère patrie et elle n’apprécie guère la pression américaine sur Taïwan pour lui vendre des armes.
  • En avril 2020, le Liaoning, premier porte-avions chinois, formant un groupe aéronaval d’attaque avec cinq bâtiments de guerre1, a traversé le détroit de Miyako, ainsi que les eaux orientales de Taïwan, puis est entré dans le détroit de Bashi pour mener des exercices maritimes en mer de Chine du Sud. Ce n’est pas le premier exercice de ce genre. Les médias précisent que le Liaoning transporte un petit nombre de chasseurs et a des performances de combat ordinaires et donc insuffisantes face à l’armée de l’air des États-Unis et du Japon.
  • Les 14 et 15 avril, après le passage du Liaoning à l’est, Taïwan a procédé à des exercices de tirs de missiles, depuis Taidung dans le sud-est de l’île pour atteindre une distance de 300 km, soit la distance à laquelle le porte-avions chinois est passé (cf. encadré).
  • Le 28 avril 2020, le ministre de la Défense taïwanais s’est exprimé officiellement, et ce n’est pas courant, pour annoncer une situation très tendue dans le détroit de Taïwan. Mais, de leur côté, la presse et la télévision taïwanaises ont, avec nombre d’éléments de langage, détaillé l’arsenal militaire  taïwanais. Taïwan annonce ainsi que le pays n’a plus seulement des armes défensives (surveillance côtière) mais également offensives (fabrication de missiles), et rappelle qu’il est soutenu par les États-Unis.
  • Le 20 mai 2020 aura lieu le discours d’investiture de Mme Tsai à son second mandat présidentiel. […]

 

Encadré 1  Taïwan le porc-épic

Encadré 2  Dialogue informel

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°139/2020-05 

 abonnement en ligne ou par mail