Pakistan : Démographie et eau, deux thèmes fondamentaux négligés

3,50

Le Pakistan est confronté à deux problèmes majeurs, l’accroissement de la population et la diminution des ressources en eau. Il ne les traite pas avec l’urgence qui s’impose.

Description

FAITS

Le Pakistan comprenait 30 millions d’habitants en 1947, date de la fin de la colonisation britannique. Aujourd’hui plus de 220 millions y vivent. La population a donc été multipliée par plus de sept 1. Simultanément, les ressources en eau diminuent, certaines régions notamment dans le Sind se désertifiant. Depuis l’indépendance, seulement deux barrages majeurs ont été construits à Tarbela sur l’Indus et à Mangla sur un de ses affluents, la Jhelum. La construction d’un ouvrage important en aval sur le fleuve à Kalabagh a été bloquée par l’opposition de la province du Sind qui craignait d’être défavorisée par rapport au Pendjab. Depuis des années, un autre grand barrage est prévu à Basha-Diamer, en amont de Tarbela mais les travaux sont sans cesse repoussés, pour des raisons diverses, notamment financières 2.

Alain Lamballe, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°124 janvier 2018

abonnement 

 

Lire également :

« Asie du Sud : bombes démographiques » d’Alain Lamballe dans la revue Défense nationale, octobre 2017

« L’Indus, un fleuve au bassin très convoité » d’Alain Lamballe paru dans la revue Orients stratégiques, décembre 2018).