Maldives : Retour à la démocratie et prise de distance avec la Chine

Maldives : Retour à la démocratie et prise de distance avec la Chine

3,50

Description

Largement vainqueur, avec 58,4 % des voix, de l’élection à la présidence des Maldives le 23 septembre 2018, le candidat du MDP, Ibrahim Mohamed Solih, a pris officiellement ses fonctions le 17 novembre. Lors de la cérémonie organisée à Malé à cette occasion, l’Inde était représentée par son Premier ministre, Narendra Modi, et la Chine par le ministre de la Culture et du Tourisme, Luo Shugang. C’était déjà le signe d’un changement d’orientation politique par rapport au précédent chef de l’État.

I.M. Solih n’a pas tardé à prendre ou à annoncer plusieurs mesures destinées à rétablir la démocratie aux Maldives que son prédécesseur avait bafouée de façon de plus en plus marquée au cours de son mandat.

  • On peut citer le rétablissement de l’indépendance de la Cour suprême ainsi que l’annulation de la condamnation à 13 ans de prison pour des motifs clairement fallacieux de l’ancien président Mohamed Nasheed, renversé en 2012 (lequel a été immédiatement envoyé pour représenter les Maldives à la COP 24).
  • Le pays va réintégrer le Commonwealth qu’il avait quitté en octobre 2016 parce qu’il […]

Michel Lummaux, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°123 décembre 2018

Prolongez votre lecture par un abonnement