L’agriculture française en Chine : vendre du rêve et oublier les faits

4,50

Le Président Macron avait promis lors de sa visite de janvier 2018 de retourner en Chine une fois par an. Les 4 et 5 novembre 2019, il a inauguré avec le Président Xi le pavillon français de la foire de Shanghai accompagné d’une ministre allemande et d’un commissaire européen, il parlait au nom de l’Europe.

Description

FAITS

  • Le président Macron a concentré ses efforts sur 3 piliers : économique, technologique et climatique.
  • Dans le domaine économique, l’agro-alimentaire était la première priorité. Un accord sur les Indications géographiques protégées (IGP)1 a été signé entre l’Europe et la Chine. On fera les meilleurs efforts d’ici 2020 pour conclure un accord sur le zonage de la production porcine en France.
  • Le président a confirmé qu’il était confiant de voir la signature d’un accord européen sur la protection des investissements d’ici à l’automne 2020.
  • Les deux présidents ont aussi lancé un « appel de Pékin2 sur la conservation de la biodiversité et le changement climatique » […]

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°133 novembre 2019

abonnement en ligne