Huawei et la 5G : la Chine recadrée

Huawei et la 5G : la Chine recadrée

4,50

C’est pour écarter des risques de cybersécurité avérés, et potentiellement désastreux, que le Congrès des États-Unis a adopté, en 2018, une loi écartant les entreprises chinoises du marché informatique fédéral, le premier au monde. Plutôt que de rechercher un compromis, la société Huawei, à tout le moins encouragée par le gouvernement chinois, a engagé le fer avec le gouvernement américain. Ce combat absurde a été perdu aussitôt qu’engagé. Il ne reste plus aux matériels informatiques chinois que des marchés de second rang.

With a view to address effective and potentially lethal cyber-security risks, the US Congress passed a law meant to ban Chinese companies from the federal market, the first in the world. Rather than compromise, Huawei, supported at least by the Chinese Government, started a duel with the US Government. The fight was a nonsense, lost as soon as engaged. The Chinese computing is left with second class markets.

Description

FAITS

Alors que les entreprises informatiques chinoises se voient refuser l’accès aux marchés fédéraux américains,  Vladimir Poutine et Xi Jinping, viennent de signer un  accord accordant à Huawei le réseau 5G de la Russie. […]

Edouard Valensi,  auteur invité Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°129 juin 2019

abonnement en ligne