Chine : Permis à points, version chinoise

1,50

Le système de surveillance des citoyens chinois et la constitution de dossiers sur chacun d’entre eux s’est encore perfectionné au cours de ces deux dernières années. C’est ainsi que le récent « système de crédit social », lancé par le bureau général du comité central du Parti communiste chinois (PCC) et celui du Conseil des affaires d’État, ambitionne de donner, d’ici 2020, une note et des points à chaque citoyen chinois, en fonction de sa situation financière et sociale, de ses activités professionnelles et privées, et de son comportement social et politique. 

Description

FAITS

Le Conseil des affaires d’État, par une note du 14 juin 2014 et avec la bénédiction du PCC, a créé le système de crédit social (Social Credit Sytem – SCS) autour d’une base de données centralisée. D’ici 2020, celui-ci, doit mettre en place au sein du dossier de chaque citoyen chinois, un système de notes et de points qui reflète, en plus des composantes de son identité, sa situation fiscale et financière, son comportement social et politique, ses relations professionnelles et privées etc. Des instructions semblent avoir été données en 2015 et 2016 pour accélérer la mise en place de ce système. […]

Patrick Hébert, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°100 novembre 2016

Informations complémentaires

Auteur

Hébert Patrick

Mois

Pays

Chine