Chine : La « viande végétale », entre rêves et réalité

4,50

La Chine s’enrichit. Il y a un grand risque de voir le marché mondial de la viande – de boeuf en particulier – perturbé par la croissance de la consommation chinoise. Les grands groupes de l’agro-industrie alimentaire y voient l’opportunité d’ inventer et de promouvoir les protéines végétales. Écologie, santé, politique, tous les arguments sont utilisés pour éveiller l’attention des autorités, sans grand succès. Ce n’est pas une priorité chinoise aujourd’hui.

Description

FAITS

« Si plus d’un milliard de Chinois vit selon nos critères australiens et américains de maintenant, alors nous sommes tous partis pour des vies bien misérables. La planète ne pourra le supporter », Obama 2010.

    • Les importations de viandes explosent en Chine en 2020,
        • en valeur avec  30,2 Mds* $ ou 3 fois plus qu’en 2017,
        • avec une croissance structurelle pour le boeuf, le Brésil exportant 7,4 Mds $ contre 1,7 Md il y a 3 ans,
        • et une croissance conjoncturelle pour le porc, conséquence de la peste porcine.
    • L’OCDE indique que, chaque année, le Chinois consomme 46 kg de viande – 5 kg en 1960, 20 kg dans les années 1970 – , le voisin coréen 62 kg, et le rêve américain 101 kg (cf. encadré 1).
    • Bill Gates en février 2021, demande à tous les pays riches de ne consommer que du boeuf 100% synthétique pour sauver la planète.
    • Le marché chinois des protéines végétales de substitution de la viande attire tous les grands groupes agro-alimentaires :
        • Roquette est présent sur 12 sites,
        • Beyond-meat le 8 avril 2021 ouvre une première usine à Jiaxing à 85 km de Shanghai,
        • ADM (Archer-Daniels-Midland) ouvre le 22 avril à Singapour un hub de recherche Biopolis
        • Cargill, Danone, Nestlé, […]

 

Encadré 1 Consommation viande kg/habitant 2019 (OCDE)-1

Encadré 2 La Chine a multiplié ses importations de boeuf par 3 en 3 ans.

Encadré 3 Importations par Chine viande grains en milliard $

Encadré 4 Production importation nette de viande de boeuf, de porc et volaille en 000 t.

Encadré 5 Production importation nette de grains et stock fin d’année

Encadré 6 Le grand mensonge des consommations d’eau par kg de viande, céréales …

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°150/2021-05