Chine – États-Unis      Agriculture et guerre : blitzkrieg et poker versus guerre de tranchées et jeu de go

Chine – États-Unis  Agriculture et guerre : blitzkrieg et poker versus guerre de tranchées et jeu de go

4,50

Dans la guerre commerciale déclarée par D. Trump à la Chine, l’agriculture avec son navire amiral, le soja, constitue un sujet bien singulier. Alors que la balance commerciale américaine est structurellement déficitaire dans tous les secteurs hormis l’agriculture, alors que celle de la Chine est bénéficiaire dans tous les secteurs hormis celui de l’agriculture, le Président Xi utilise son secteur faible – l’absence d’autosuffisance alimentaire – pour créer des problèmes au secteur fort – la puissance agricole – de son adversaire.

In the trade war proclaimed by D. Trump against China, agriculture with soybean, the flagship of the trade between the two countries, seems to play quite an unusual part. While the US trade balance is structurally negative in all sectors except agriculture, while that of China is positive in all sectors except agriculture, President Xi plays his weak sector – the lack of food self-sufficiency – to create problems for the strong one of his adversary – his tremendous agricultural power. 

Description

FAITS 

L’économie américaine est florissante avec un dollar fort et l’économie chinoise titubante avec une monnaie affaiblie. Les lobbyings professionnels des États-Unis sont vent debout contre cette guerre commerciale dont tous prévoient qu’elle sera longue et douloureuse (cf. encadré 1 et 1 bis).

En Chine : en 2018, les importations de soja reculent. Prévues pour 103 millions de tonnes, elles ne seront que de 95 millions, les importations en provenance des États-Unis plongent de 37 %. Le Brésil assure la relève (cf. encadré 2). La Chine, qui produit un porc sur deux dans le monde, annonce le 18 août le premier cas de peste porcine africaine de son histoire. C’est une maladie contagieuse aux conséquences potentielles dramatiques. Les marchés du soja et de la viande, qui ont horreur des incertitudes, sont les premiers concernés.

Aux États-Unis : les agriculteurs […]

Maurice Rossin, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°120 septembre 2018

Prolongez votre lecture avec un abonnement en ligne

 

Encadrés (voir Métadonnées)

1- États-Unis vs Chine : Les données de base en milliards $

2- Les importations de soja en Chine

3- Pertes de l’agriculture américaine selon les professionnels

4- Les élections de mi-mandat se jouent dans les États agricoles de l’Amérique profonde

5- Les experts ne sont pas toujours des visionnaires

6- La guerre commerciale