Singapour : l’État choisit l’immigration pour lutter contre les conséquences du vieillissement

1,50

Description

FAITS

En janvier 2013, le gouvernement singapourien a publié un livre blanc sur l’évolution démographique de la ville État dans lequel il envisage d’accueillir plus de travailleurs immigrés pour lutter contre les conséquences du vieillissement.

 

ENJEUX

Lorsque Singapour s’est séparée de la Fédération de Malaisie en 1965, les observateurs étaient pessimistes sur l’avenir de cette enclave majoritairement chinoise dans un monde malais qui lui était hostile et où un pourcentage alarmant de la population était sous employé. Pour échapper à son environnement, Singapour s’est ancrée à l’économie mondiale en démarchant les entreprises internationales. Le sous-emploi a disparu et […]

Pour lutter contre les conséquences de la contraction de la population active, le Livre blanc propose de délivrer plus de permis de résidents permanents aux étrangers les plus qualifiés […]

Depuis les années 1980, Singapour pratique […]

Fruit d’une réflexion technocratique, le Livre blanc a suscité des débats et, fait exceptionnel, une manifestation, la plus importante depuis qu’elles ont été autorisées en 2000. En effet, la classe moyenne […]

COMMENTAIRES PROSPECTIFS

Singapour a souvent été un laboratoire pour l’Asie. Ainsi Beijing et Hanoi se sont inspirés de sa gouvernance qui fait la part belle aux entreprises d’État et aux entreprises étrangères et démontrent qu’un gouvernement de parti quasi unique peut résister à la mondialisation.

La Ville État est le premier pays asiatique à prendre position sur l’immigration […]   

Jean-Raphaël Chaponnière, Asie21, mars 2013

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°60 mars 2013