Chine – Philippines – États-Unis – mer de Chine du Sud : Nouvelle alerte sur les îles

Chine – Philippines – États-Unis – mer de Chine du Sud : Nouvelle alerte sur les îles

1,50

Description

L’alerte donnée en avril 2016, selon laquelle les Chinois projetaient de transformer complètement l’atoll effondré de Scarborough à l’identique des plateformes construites sur huit structures rocheuses des îles Spratleys, apparaît devoir se concrétiser en 2017. L’opération prévue, si elle est mise à exécution, constituera du côté de Pékin un test pour mesurer l’authenticité de la résolution américaine de contrôler au plus près les routes navales chinoises vers le Pacifique.

FAITS

Depuis le 7 février 2017 se répand l’idée que les Chinois se préparent à exécuter sur l’atoll effondré de Scarborough (Scarborough reef) les mêmes travaux de comblement sauvage que précédemment sur huit des structures rocheuses des îles Spratleys1. La première alerte à ce propos vient du secrétaire d’État philippin à la Défense, Delfin Lorenzana, lorsque dans une interview à l’AFP ce jour-là, il fait part de sa vive inquiétude à propos du projet chinois.

L’alerte se confirme à la mi-mars lorsque Xiao Jie, le maire de la sous-préfecture des Sansha2, annonce qu’est en cours la planification des travaux préparatoires à la création de stations de contrôle de l’environnement sur cinq îles des Paracels et sur Scarborough. Cela fait partie, dit-il, des travaux de restauration des îles et des efforts de prévention contre l’érosion.

Dans la perspective d’une éventuelle mise à exécution du projet chinois, le président Duterte avoue publiquement, dans un discours du 19 mars 2017, que son pays n’aurait pas la capacité militaire de s’y opposer. Un tel acte de résistance se traduirait par de trop nombreuses pertes face aux moyens martiaux que les Chinois pourraient engager contre les faibles forces philippines.

Le même jour, le juge Carpio, membre de la cour suprême et l’un des […]

Daniel Schaeffer, Asie21

Encadré

Les propos du juge Carpio

Pour défendre sa position, le juge avance les arguments (commentés) suivants1 :

En vertu de la loi n° 9522, l’atoll Scarborough est partie du territoire national (commentaire : sauf à disposer de la capacité de démontrer que les Philippines ont des droits historiques sur Scarborough, leur prétention sur l’atoll est tout aussi arbitraire que celle de la Chine). […]

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°105 avril 2017

Informations complémentaires

Mois

Auteur

Schaeffer Daniel

Pays

Chine, Philippines

Région

Asie du Sud-Est, Extrême-Orient