Chine – États-Unis : L’USS Stethem dans la mer territoriale de Triton

Chine – États-Unis : L’USS Stethem dans la mer territoriale de Triton

1,80

Le 2 juillet 2017 les états-Unis se sont livrés à une nouvelle opération de défense de la liberté de la navigation (FONOP) dans des conditions tout à fait particulière en faisant transiter l’USS Stethem dans les 12 milles marins de l’île du Triton, dans les Paracels. Là, il s’agissait avant tout de faire valoir le principe du droit de passage inoffensif dans les eaux territoriales d’un État, sans pour autant que cela ait signification de reconnaissance d’une quelconque souveraineté de la Chine sur le groupe insulaire. Mais l’incident, en démontrant une nouvelle fermeté des États-Unis sur le respect des principes de la liberté de la navigation, n’arrange pas les relations sino-américaines.

Description

FAITS

Le dimanche 2 juillet 2017 l’USS Stethem, dans le cadre des opérations américaines de défense de la liberté de la navigation (FONOP) en mer de Chine du Sud, a effectué un passage dans les 12 milles marins de l’île du Triton, île située au Sud-Ouest du groupe insulaire, et non pas archipel, des Paracels. L’exploit a aussitôt suscité la vindicte des Chinois, le condamnant comme de la provocation et une atteinte à la souveraineté territoriale chinoise. En guise d’avertissement et pour contraindre le bâtiment américain à quitter les parages, l’APL aurait, selon le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang, aussitôt détaché sur zone plusieurs unités navales et avions d’armes. Une telle intervention n’a toutefois pas été confirmée par ailleurs. […]

Daniel Schaeffer, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°108 juillet-août 2017

Abonnement annuel en ligne