Le Népal va-t-il être relié à la Chine par le train ?

À la fin de sa visite officielle en Chine, le 21 juin 2018,  le Premier ministre népalais, K. P. Sharma Oli, a signé avec son homologue chinois un accord prévoyant la mise à l’étude de la construction d’une voie ferrée entre Gyirong, au Tibet face au district de Rasuwa,  et Katmandou, ce qui représente une distance de 175 km, avec la possibilité d’un prolongement jusqu’à Lumbini, lieu de naissance de Bouddha dans le sud du pays, à proximité de l’Inde.

Lire la suiteLe Népal va-t-il être relié à la Chine par le train ?

Inde : Uttar Pradesh, un laboratoire pour l’extrémisme hindou ?

Les élections qui ont eu lieu en Uttar Pradesh début mars 2017 et dont les résultats ont été annoncés le 10 mars se sont traduites par une victoire sans appel du Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien) du Premier ministre Narendra Modi.

Lire la suiteInde : Uttar Pradesh, un laboratoire pour l’extrémisme hindou ?

Inde : L’influence des provinces indiennes dans la définition de la politique étrangère

La constitution indienne accorde aux provinces des pouvoirs importants. Elles en profitent pour tenter d’imposer leurs vues dans certaines négociations internationales. FAITS La constitution indienne entrée en vigueur en 1950 et de nombreuses fois amendée répartit les pouvoirs entre le centre et les provinces (États et Territoires de l’Union, les premiers jouissant de plus d’autonomie … Lire la suiteInde : L’influence des provinces indiennes dans la définition de la politique étrangère

Inde : Un fédéralisme à rude épreuve

La constitution indienne accorde aux provinces des pouvoirs importants que le gouvernement central tente de rogner. Les résistances provinciales sont grandes et le resteront même si les intentions de New Delhi sont parfois justifiées. FAITS La constitution indienne, entrée en vigueur en 1950 et de nombreuses fois amendée, répartit les pouvoirs entre le centre et … Lire la suiteInde : Un fédéralisme à rude épreuve

Après Mossoul, l’islam radical en Asie

Après la bataille de Mossoul, le groupe État islamique, EI, va tenter de se refaire en Asie où vivent près d’un milliard de musulmans. Une stratégie fondée non seulement sur l’action violente mais sur l’utilisation missionnaire des combattants du Moyen-Orient et des travailleurs du Golfe de retour dans leurs pays d’origine, et le recrutement de jeunes musulmans discriminés, notamment en Inde. Le chemin sera tortueux, car sans même compter les armées occidentales, l’EI devra affronter l’hostilité d’Al-Qaïda, de l’Iran et des chiites comme celle des musulmans de la mouvance soufie.

Lire la suiteAprès Mossoul, l’islam radical en Asie