En Asie, la classe moyenne est la gagnante de la mondialisation

La première mondialisation achevée en 1914 n’a pas laissé un bon souvenir en Asie. Elle a coïncidé avec les « mises en valeur » coloniales, l’ouverture forcée des pays qui avaient échappé au colonialisme, et enfin la « Grande divergence » et l’effondrement de l’Asie dans l’économie globale. Après la Seconde Guerre mondiale, les pays qui accèdent à l’indépendance choisissent de se protéger de la concurrence des pays industrialisés. Leur attitude a évolué dans les années 1970 avec l’émergence des NPI (nouveaux pays industrialisés) qui combinent protection et ouverture commerciale, libéralisme et intervention de l’État. Dans les années 1980 et 1990, marquées par la réévaluation du yen et l’afflux d’investissements japonais, les pays asiatiques connaissent « dix glorieuses » mais succombent aux sirènes de la mondialisation financière qui précipitent la crise de 1997. Ils s’en sont remis rapidement et leur croissance a ensuite bénéficié de l’ascension de la Chine. Son adhésion à l’OMC a donné un coup d’accélérateur à la mondialisation.

Lire la suiteEn Asie, la classe moyenne est la gagnante de la mondialisation

Asie – États-Unis : D. Trump préfère voyager en Indo-Pacifique plutôt qu’en Asie-Pacifique

Le président Donald Trump est en tournée asiatique du 5 au 14 novembre 2017 (Japon, Corée du Sud, Chine, Vietnam, Philippines). Il a décidé d’appeler désormais « Indo-Pacifique » la région connue jusqu’à présent comme l’ « Asie-Pacifique ». Les raisons en seraient diplomatiques.

Lire la suiteAsie – États-Unis : D. Trump préfère voyager en Indo-Pacifique plutôt qu’en Asie-Pacifique

Mer de Chine du Sud – Philippines – Chine : Exploitation des hydrocarbures, projets en gestation

Philippins et Chinois s’apprêtent à coopérer, avec un troisième partenaire, dans l’exploration-exploitation du pétrole dans un secteur non contesté en mer territoriale des Philippines. Cependant, il est peu probable que les conditions dans lesquelles devrait être exécuté le contrat, qui attend l’aval du président Duterte, puissent être reproduites lorsque les projets porteront sur les secteurs situés en zone économique exclusive (ZEE) des Philippines, mais par ailleurs inscrits à l’intérieur du tracé chinois en neuf / dix traits.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Philippines – Chine : Exploitation des hydrocarbures, projets en gestation

Le président Trump en Asie du Sud-Est : réaffirmer le partenariat américain

Le président Trump sera bientôt en Asie du Sud-Est (Vietnam, Philippines) pendant une tournée asiatique. Après avoir, dans un premier temps, envoyé des signaux contradictoires qui ont profondément perturbé ses partenaires, l’administration Trump a réagi et s’est engagée à réactiver les partenariats en cours avec les États d’Asie du Sud-Est et l’ASEAN. Ses engagements et gestes de bonne volonté seront-ils suffisants pour permettre aux États-Unis de revenir dans un espace régional de plus en plus irrigué par les dynamiques chinoises ?

Lire la suiteLe président Trump en Asie du Sud-Est : réaffirmer le partenariat américain

Chine – technologie marine : Tian Kun Hao 天鯤號, nouvelle drague de haute mer

Le 3 novembre 2017, la Chine a commencé les essais à la mer d’une nouvelle drague géante, Tian Kun Hao. La perspective de l’entrée et de l’emploi futurs d’un tel engin en mer de Chine du Sud inquiète les pays de la région, notamment les Philippines.

Lire la suiteChine – technologie marine : Tian Kun Hao 天鯤號, nouvelle drague de haute mer

Chine – Singapour – ASEAN : la prochaine présidence singapourienne de l’ASEAN tracasse Pékin

Réduites depuis au moins deux ans, les relations entre Singapour et Pékin se réchauffent sous l’impulsion du gouvernement Xi Jinping qui voit arriver avec inquiétude la cité-Etat à la présidence de l’ASEAN le 1er janvier 2018. Cette inquiétude est essentiellement fondée sur le fait que Singapour ne voudra pas tergiverser à propos de la problématique de la mer de Chine du Sud, et voudra refaire l’unité de l’ASEAN sans pour autant que soient trop endommagées les relations entre l’Association et Pékin.

Lire la suiteChine – Singapour – ASEAN : la prochaine présidence singapourienne de l’ASEAN tracasse Pékin

Mer de Chine du Sud : des doutes sur le tracé en neuf / dix traits ?

Une information court selon laquelle les Chinois passeraient à un nouveau concept pour présenter leurs revendications en mer de Chine du Sud, un concept qui verrait, à terme, l’abandon du tracé en neuf / dix traits. Asie21 appelle pour sa part les plus grandes réserves quant à cette interprétation un peu rapide d’une présentation faite par une personnalité chinoise à des fonctionnaires américains au mois d’août 2017.

Lire la suiteMer de Chine du Sud : des doutes sur le tracé en neuf / dix traits ?

Le projet commun d’exploration – exploitation d’un secteur, contesté par les Chinois, de la ZEE philippine

Déjà message en l’air envoyé par Rodrigo Duterte le 19 décembre 2016 à l’occasion d’un discours officiel à Manille, l’idée de proposer à la Chine d’entrer en coopération pour exploiter les ressources philippines en hydrocarbures dans la ZEE du pays, notamment dans le secteur de Reed bank, a lentement germé.

Lire la suiteLe projet commun d’exploration – exploitation d’un secteur, contesté par les Chinois, de la ZEE philippine

Mer de Chine du Sud – hydrocarbures : reprise des pressions chinoises sur les droits des autres riverains

Réduites en intensité après 2012 à l’encontre des pays d’Asie du Sud-Est, riverains de la mer de Chine du Sud, pour s’opposer à leurs activités d’exploration – exploitation des hydrocarbures dans leurs zones économiques spéciales (ZEE) respectives, les menaces chinoises de rétorsion reprennent depuis ce printemps 2017.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – hydrocarbures : reprise des pressions chinoises sur les droits des autres riverains

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : l’USS McCain dans les 12 nautiques du récif Mischief

Le 10 août 2017 les États-Unis se sont livrés à une nouvelle opération pour la défense de la liberté de la navigation (Freedom of navigation operation / FONOP), avec le passage de la frégate lance-missiles USS John S. McCain dans les douze milles marins du récif Mischief 1, dans les îles Spratleys. Opération légale en regard du droit de la mer, illégale et provocatrice vue du côté chinois.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : l’USS McCain dans les 12 nautiques du récif Mischief

The Code of Conduct of the Parties in the South China Sea: a tremendous mistake

On the 5th of August 2017, the ministers of foreign affairs of the Association of South-East Nations (ASEAN), in the frame of the first of their yearly meetings, gathered in Manila, Manila holding the presidency of the Association this year. One of the main purpose, among other important ones, of the meeting was to elaborate the project of a framework for the future consultations, before negotiations, for a code of conduct (COC) of the parties in the South China Sea (SCS). The project was to be discussed the following day with Wang Yi, the Chinese minister of foreign affairs. After strong discussions the two parties reached an agreement on a framework from which the consultations for a COC shall start in November, at Clark, Pampanga province, in the Philippines. It will happen on the occasion of the second ASEAN and China foreign affairs ministers’ meeting of year 2017.

Lire la suiteThe Code of Conduct of the Parties in the South China Sea: a tremendous mistake

Le groupe JS Izumo, un programme dense d’activités en mer de Chine du Sud et au-delà

Le groupe JS Izumo est commandé par le contre-amiral Yoshihiro Goga.

Lire la suiteLe groupe JS Izumo, un programme dense d’activités en mer de Chine du Sud et au-delà

Japon – Mer de Chine du Sud : une impressionnante entrée japonaise

Trois mois en mer, avec escales, essentiellement en mer de Chine du Sud, pour le groupe naval JS Izumo et JS Sazanami, pour aguerrissement, mais aussi et surtout pour marquer, aux côtés des États-Unis, l’implication japonaise dans la volonté commune de maintenir, face à la Chine, l’inaliénable droit de la navigation internationale en haute mer.

Lire la suiteJapon – Mer de Chine du Sud : une impressionnante entrée japonaise

Asie du Sud-Est – Philippines : faut-il craindre une poussée de Daech aux Philippines ?   

Le 29 mai 2017, le président Rodrigo Duterte a décrété la loi martiale à Mindanao (où vivent 20 millions d’habitants à 80 % musulmans) où des groupes rebelles se réclamant de Daech font régner la terreur. Le monde réalise avec inquiétude que l’État islamique considère cet archipel, ainsi que la Malaisie et l’Indonésie voisines, comme des nouveaux espaces d’expansion.

Lire la suiteAsie du Sud-Est – Philippines : faut-il craindre une poussée de Daech aux Philippines ?   

Asie du Sud-Est – Philippines : faut-il craindre une poussée de Daech aux Philippines ?  

Le 29 mai 2017, le président Rodrigo Duterte a décrété la loi martiale à Mindanao (où vivent 20 millions d’habitants à 80 % musulmans) où des groupes rebelles se réclamant de Daech font régner la terreur. Le monde réalise avec inquiétude que l’État islamique considère cet archipel, ainsi que la Malaisie et l’Indonésie voisines, comme des nouveaux espaces d’expansion.

Lire la suiteAsie du Sud-Est – Philippines : faut-il craindre une poussée de Daech aux Philippines ?  

Chine – Philippines : Lorsque les Chinois s’aventurent sur Benham rise

L’évolution suspecte, de décembre 2016 à mars 2017, d’un navire chinois de recherche scientifique sur le plateau continental étendu (PCE) de Benham rise, évolution tolérée par laxisme ou par crainte par le gouvernement des Philippines, pourrait devenir la source d’un contentieux ultérieur entre les deux États.

Lire la suiteChine – Philippines : Lorsque les Chinois s’aventurent sur Benham rise

Asie du Sud-Est : Changement climatique et désastres écologiques, le coût des dégâts 

Après 2014 et 2015, 2016 a été la pire année en ce qui concerne les effets du changement climatique en Asie du Sud-Est : les catastrophes naturelles augmentent en fréquence, en durée et en violence. La région est très exposée aux conséquences induites qui touchent à la fois les plus vulnérables, les activités économiques le long des côtes (plusieurs capitales sont touchées par les problèmes causés par la montée des eaux) et une pollution qui s’amplifie. Depuis 1990, les 10 pays de l’ASEAN ont vu leur part dans les émissions mondiales de de gaz à effet de serre (GES) croître très significativement de 4,5 % en 1990, à 5,8 % en 2000 pour atteindre 9 % des émissions en 2015. Le lien de causalité entre changement climatique, dégâts écologiques, pauvreté et développement économique était une fois de plus démontré par les enchaînements sur place. Alors que les Accords de Paris COP 21 insistaient sur la nécessité de réduire les émissions de GES, l’inquiétude grandit. L’Asie du Sud-Est, un des pôles économiques mondiaux mais aussi une des régions phares de la biodiversité, pourrait montrer l’exemple dans le combat contre le réchauffement climatique non seulement en s’attaquant sérieusement au problème mais en proposant des solutions véritablement innovantes. On en est loin.

Lire la suiteAsie du Sud-Est : Changement climatique et désastres écologiques, le coût des dégâts 

Chine – Philippines – États-Unis – mer de Chine du Sud : Nouvelle alerte sur les îles

L’alerte donnée en avril 2016, selon laquelle les Chinois projetaient de transformer complètement l’atoll effondré de Scarborough à l’identique des plateformes construites sur huit structures rocheuses des îles Spratleys, apparaît devoir se concrétiser en 2017. L’opération prévue, si elle est mise à exécution, constituera du côté de Pékin un test pour mesurer l’authenticité de la résolution américaine de contrôler au plus près les routes navales chinoises vers le Pacifique.

Lire la suiteChine – Philippines – États-Unis – mer de Chine du Sud : Nouvelle alerte sur les îles

Philippines : Le président Duterte et le retour de l’autoritarisme ?

Depuis son accession démocratique au pouvoir en juin 2016, le président philippin a fait beaucoup parler de lui. Son programme électoral, à la fois ultra sécuritaire et populiste, inquiétait déjà les observateurs. Les premiers mois de son mandat ont confirmé les craintes sur d’éventuels enchaînements pernicieux. Sous des aspects un peu rustres et un discours peu élaboré, Rodrigo Duterte détruit les fondamentaux régaliens et entretient un climat de peur et d’intimidation. Alors qu’il bénéficie d’un taux de popularité toujours élevé, le président soulève un trouble profond quant à ses motivations, ses pratiques, ses dérives et les conséquences d’un certain cynisme sur une culture politique violente et inégalitaire.

Lire la suitePhilippines : Le président Duterte et le retour de l’autoritarisme ?