Inde – États-Unis : Un relatif relâchement des relations mais sans conséquences

Malgré les divergences entre l’Inde et les États-Unis, les deux pays continueront d’entretenir des relations étroites car ils ont des préoccupations et des intérêts communs, à l’égard de la Chine tout particulièrement.

Lire la suiteInde – États-Unis : Un relatif relâchement des relations mais sans conséquences

Corées – États-Unis – Chine – Japon : Après le sommet Kim-Trump, tout reste à faire… et chacun pousse ses pions

Un mois après le sommet historique du 12 juin 2018 entre Kim Jong-un et Donald Trump, la visite du secrétaire d’État nord-américain Mike Pompeo à Pyongyang le 5 juillet va permettre de faire un premier bilan de la situation et de dresser le tableau des forces en présence : États-Unis, Corée du Nord, Corée du Sud mais aussi Chine et Japon, comment chacun essaie-t-il de peser sur les négociations et dans quel but ?

One month after Kim Jong-Un’s and Donald Trump’s historic 12th June 2018 summit, US Secretary of State Mike Pompeo’s visit to Pyongyang on July 5th will provide an initial assessment of the situation and draw up a picture of the forces involved: the United States, North Korea, South Korea, but also China and Japan, how is everyone trying to influence the negotiations and for what purpose?

Lire la suiteCorées – États-Unis – Chine – Japon : Après le sommet Kim-Trump, tout reste à faire… et chacun pousse ses pions

De l’importation du soja et de la viande par la Chine, ou l’art de la contradiction

Le marché de lalimentaire est un point faible de léconomie chinoise, le pays le plus peuplé du monde est le plus mal doté en terre arable avec 0,09 ha par habitant (contre 0,47 aux États-Unis ou 0,87 en Russie). Lautosuffisance alimentaire dépend des importations. La Chine représente un formidable enjeu pour les puissances agricoles exportatrices dans le monde. Le soja est le premier produit agricole exporté en Chine par les États-Unis avec 12,4 milliards $ en 2017 (60 % des exportations américaines), mais le Brésil en est le premier fournisseur depuis 2013. Le marché chinois de la viande, également en explosion, est approvisionné par les pays à vocation exportatrice : Brésil, Argentine, Australie et Uruguay et depuis quelques mois les États-Unis. Il ne représente que 4,2 % des importations de soja.

Lire la suiteDe l’importation du soja et de la viande par la Chine, ou l’art de la contradiction

Chine-Amérique : les trois fronts de la guerre économique voulue par Trump

La guerre économique qui vient de commencer entre les États-Unis et la Chine sur le front commercial, est déjà en cours sur le front industriel où elle pourrait s’aggraver. Il est peu probable qu’elle déborde au front financier. Mais Si la situation s’envemine, cette guerre économique pourrait avoir un impact analogue à celui de la crise de 2008. Il pourrait coûter 4 points de PIB aux deux principaux protagonistes, un peu plus pour l’Union européenne et sans doute pour le reste de l’Asie où ce conflit saperait le fonctionnement des chaînes globales de valeur.

Lire la suiteChine-Amérique : les trois fronts de la guerre économique voulue par Trump

L’Iran et l’avenir de l’Eurasie   

La décision des États-Unis de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien risque, entre autres conséquences, de porter atteinte à l’avenir d’un début d’alliance eurasiatique qui prenait doucement forme depuis quelques années. 

Lire la suiteL’Iran et l’avenir de l’Eurasie   

Travel Act pour Taiwan, taxes à l’import pour la Chine : Trump précise sa politique chinoise

Après plus d’un an de tergiversations, soufflant le chaud et le froid, ou le torride et le glacial, Donald Trump et son équipe gouvernementale ont enfin défini leur politique chinoise consistant, manifestement, dans un double mouvement : containment économique de la Chine populaire et ré-engagement politique envers Taiwan.

Lire la suiteTravel Act pour Taiwan, taxes à l’import pour la Chine : Trump précise sa politique chinoise

Océans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Le 12 novembre 2017, en aparté à Manille, États-Unis, Japon, Australie, Inde ont revivifié le dialogue quadrilatéral de sécurité en région indo-pacifique. Ce qui inquiète la Chine qui y voit là l’émergence d’une coalition susceptible de nuire à ses intérêts dans les deux bassins des océans Indien et Pacifique.

Lire la suiteOcéans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Asie – États-Unis : D. Trump préfère voyager en Indo-Pacifique plutôt qu’en Asie-Pacifique

Le président Donald Trump est en tournée asiatique du 5 au 14 novembre 2017 (Japon, Corée du Sud, Chine, Vietnam, Philippines). Il a décidé d’appeler désormais « Indo-Pacifique » la région connue jusqu’à présent comme l’ « Asie-Pacifique ». Les raisons en seraient diplomatiques.

Lire la suiteAsie – États-Unis : D. Trump préfère voyager en Indo-Pacifique plutôt qu’en Asie-Pacifique

Le président Trump en Asie du Sud-Est : réaffirmer le partenariat américain

Le président Trump sera bientôt en Asie du Sud-Est (Vietnam, Philippines) pendant une tournée asiatique. Après avoir, dans un premier temps, envoyé des signaux contradictoires qui ont profondément perturbé ses partenaires, l’administration Trump a réagi et s’est engagée à réactiver les partenariats en cours avec les États d’Asie du Sud-Est et l’ASEAN. Ses engagements et gestes de bonne volonté seront-ils suffisants pour permettre aux États-Unis de revenir dans un espace régional de plus en plus irrigué par les dynamiques chinoises ?

Lire la suiteLe président Trump en Asie du Sud-Est : réaffirmer le partenariat américain

Chine – Iran : manœuvres sino-iraniennes dans le détroit d’Ormuz

Les marines iranienne et chinoise ont effectué le 18 juin 2017 des exercices conjoints dans le détroit d’Ormuz, passage stratégique majeur situé entre l’Iran et les États du Golfe, notamment les Émirats arabes unis et le sultanat d’Oman.

Lire la suiteChine – Iran : manœuvres sino-iraniennes dans le détroit d’Ormuz

Corée du Nord – Chine : Pékin/Pyongyang : je t’aime/moi, non plus

Si dans les premiers mois de l’année, les déclarations agressives de Trump semblaient montrer que la Corée du Nord était un problème pour les États-Unis, les acrimonieux échanges d’amabilité par médias interposés ces dernières semaines entre la Chine et la Corée du Nord montrent que désormais le régime de Kim Jong-Un est devenu un véritable poids pour Pékin. La Chine doit-elle se montrer dure envers la Corée du Nord au risque de sembler s’aligner sur les États-Unis ou conciliante avec Pyongyang au risque de s’aliéner la Corée du Sud, de favoriser le militarisme japonais et de justifier l’ingérence américaine ?

Lire la suiteCorée du Nord – Chine : Pékin/Pyongyang : je t’aime/moi, non plus

Corée du Nord – Chine – États-Unis : Les relations Chine – États-Unis au révélateur de la montée des tensions en Corée du Nord

La situation en Corée du Nord semble être proche d’un point de non-retour. L’échec des résolutions de l’ONU à empêcher le développement du programme balistique et des essais nucléaires de Pyongyang semble avoir été acté. Le principal problème est que le régime de Kim Jong-un ne fait rien pour faciliter la vie de son principal, pour ne pas dire unique, « allié », à savoir la Chine. Le dilemme pour Pékin est réel : si la république populaire de Chine se refuse absolument à concevoir un effondrement du régime nord-coréen en même temps la persistance agressive de celui-ci donne aux États-Unis un prétexte en or pour s’imposer militairement dans la région et rallier Japon et Corée du Sud à sa cause.

Lire la suiteCorée du Nord – Chine – États-Unis : Les relations Chine – États-Unis au révélateur de la montée des tensions en Corée du Nord

Grappillages Asie21 n°104

Chine – Amérique latine : Un enjeu    Tandis que Donald Trump conduit une politique hostile à l’encontre de l’Amérique latine […] Chine – Amérique latine : Triste constat    Les médias d’Amérique latine relèvent, non sans une certaine amertume, que […] Chine – Angola : Encore un prêt    La Banque de développement de Chine[…] Chine – … Lire la suiteGrappillages Asie21 n°104

L’élection de Donald Trump marquera-t-elle enfin le début du « siècle chinois » ?

Depuis de très longues décennies, les prophéties prolifèrent d’un XXIe siècle asiatique et chinois, scandées à coup de bascule du centre de gravité de l’économie mondiale vers le Pacifique et de « retour » de l’empire chinois à sa première et légitime place parmi les civilisations. Si le repli sur soi que semble promouvoir le futur président américain semble donner enfin un peu de crédit à ces fresques grandioses, il est cependant peu probable que ces prophéties aient beaucoup plus de substance aujourd’hui qu’hier.

Lire la suiteL’élection de Donald Trump marquera-t-elle enfin le début du « siècle chinois » ?