Pour Noël, la géopolitique touristique chinoise s’est trouvée une nouvelle cible : le Vatican

Après les restrictions relatives au Japon, Taïwan et la Corée du Sud, les touristes chinois ont appris qu’ils devaient rayer une nouvelle destination de la carte de leurs périples de masse : le Vatican. Une telle décision traduit deux choses : la manière dont la Chine utilise les touristes comme moyens de pression économique pour influencer sur les décisions politiques d’un État et la difficulté des relations entre la république populaire de Chine et le Saint-Siège et ce malgré les annonces répétées d’une amélioration de leurs relations (qui pourraient faire perdre à la république de Chine (ou Taiwan) la reconnaissance de son identité politique par le Vatican).

Lire la suitePour Noël, la géopolitique touristique chinoise s’est trouvée une nouvelle cible : le Vatican

Chine : Xi Jinping penseur-empereur  ou « la défaite de la pensée » avec des caractéristiques chinoises

Le XIXe congrès du Parti communiste chinois (PCC) s’est déroulé du 18 au 24 octobre 2017 à Pékin. Il a vu le renouvellement du mandat de Xi Jinping à la tête du PCC (annonçant sa réélection comme président de la république populaire de Chine – les deux entités « État » et « Parti » étant plus que jamais indissociables). Si ce XIXe congrès a introduit son lot de nouveautés en termes de changement de cadres aux postes clefs – avec une augmentation nette des personnalités proches idéologiquement et politiquement de Xi, une des nouveautés les plus frappantes du Congrès fut l’introduction de la « philosophie de Xi Jinping » dans la charte ou la « constitution » du PCC – faisant de l’actuel dirigeant Xi Jinping l’égal en stature et importance de Mao Zedong et Deng Xiaoping. Mais la nature et le contenu de cette « philosophie » (qui doit être enseignée mais n’est a priori guère discutable) reste problématique et semble avoir pour conséquence de faire du « socialisme (de marché) chinois » la religion matérialiste d’un Parti-État dont Xi serait à la fois le pape et l’empereur.

Lire la suiteChine : Xi Jinping penseur-empereur  ou « la défaite de la pensée » avec des caractéristiques chinoises

Taïwan/Chine : le fond de l’air est indépendantiste

Fin septembre, début octobre 2017, les mouvements indépendantistes ont fait une percée remarquable sur la scène internationale dans des pays aussi différents que l’Espagne, l’Irak et le Cameroun. Ils ont pour effet de relancer le débat à Taïwan où ils ont également coïncidé avec le discours du nouveau Premier ministre taïwanais William Lai affirmant que … Lire la suiteTaïwan/Chine : le fond de l’air est indépendantiste