CHINE – ARCTIQUE  Route nordique de la soie : la Chine à la  conquête de l’Arctique

Pendant de nombreuses années, la Route maritime du Nord, qui longe les rives septentrionales de la Russie, a été considérée par le pouvoir soviétique comme une voie de passage exclusive dans une mer quasi intérieure qu’était l’océan Glacial arctique. La perestroika gorbatchévienne débouchant sur le bouleversement politique eltsinien et le réchauffement climatique ont profondément modifié la donne. Surfant sur cette vague, la Chine a déployé dans les zones polaires des activités qui la mènent jusqu’au Groenland et aux frontières du Canada. De son côté, le président Poutine a insisté le 1er mars sur le caractère prioritaire du développement des régions arctiques et sur leur défense. La flotte russe comprend 41 brise-glace. Il est prévu d’en construire 11 autres.

Lire la suiteCHINE – ARCTIQUE  Route nordique de la soie : la Chine à la  conquête de l’Arctique

Russie : le développement malaisé de l’Arctique russe

Le frein mis par les sanctions occidentales au développement de la frange septentrionale de la Russie conduit Moscou à rechercher des coopérations financières et techniques, notamment avec la Chine. L’exploitation d’importants gisements de gaz et de pétrole dans l’offshore des mers de Barents et de Kara attend des jours meilleurs. Le réchauffement de l’atmosphère offre des perspectives incertaines à la navigation circumpolaire entre l’Asie et l’Europe dont la Russie veut tirer profit. L’armée est requise pour, outre la défense, assurer l’administration de cette voie et le support des activités d’extraction des ressources naturelles. Le fruit de ces efforts sera long à mûrir.

Lire la suiteRussie : le développement malaisé de l’Arctique russe