Asie – France : La France et « son pivot » vers l’Asie

1,50

En dépit d’une progression vigoureuse de ses exportations vers l’Asie, la part de marché de la France n’a pas augmenté. Que réserve l’avenir ?

UGS : Asie21-Futuribles n°81 Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Description

FAITS

La visite effectuée par Manuel Valls en Chine (du 29 au 31 janvier 2015) est la manifestation la plus récente de la politique française vis-à-vis de l’Asie. Encouragées par les pouvoirs publics, les entreprises ont privilégié le marché chinois. Cependant, si les exportations ont septuplé en valeur entre 2000 et 2012, la part de marché française est restée inférieure à 2 %  (cf. tableau).  La France est le second fournisseur européen de la Chine loin derrière l’Allemagne. Entre temps, devenue le 1er exportateur mondial, la Chine est le second fournisseur de la France avec 8 % de part de marché et, en 2014,  le déficit franco-chinois représente plus d’un tiers de son déficit commercial  (selon les douanes). […]

ENJEUX

La  diplomatie française a engagé une politique de « pivot » en direction de l’Asie qui se manifeste par […]

COMMENTAIRES PROSPECTIFS

[…]

Jean-Raphaël Chaponnière, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°81 février 2015