Thaïlande : quand l’histoire se répète

1,50

Début décembre 2013 sous la pression des manifestants menés par l’ancien vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban (2008-2011) la Premier ministre élue en juillet 2011 Yingluck Shinawatra a accepté de dissoudre le parlement thaïlandais et d’organiser de nouvelles élections législatives d’ici le 2 février 2014.

Description

Début décembre 2013 sous la pression des manifestants menés par l’ancien vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban (2008-2011) la Premier ministre élue en juillet 2011 Yingluck Shinawatra a accepté de dissoudre le parlement thaïlandais et d’organiser de nouvelles élections législatives d’ici le 2 février 2014.

Elle restera Premier ministre par intérim jusqu’à cette date. Même si cette décision ne satisfait pas l’opposition hétéroclite mais avant tout conservatrice à son gouvernement perçu comme étant un énième avatar du système Thaksin, elle devrait tout même permettre au pays de connaître une trêve relative et provisoire.

Arnaud Leveau, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°68 décembre 2013

 

Voir également Asie21n°67, Le retour de Thaksin ? de Sophie Boisseau du Rocher

Informations complémentaires

Auteur

Leveau Arnaud

Mois

Pays

Thaïlande