Thaïlande : quand l’histoire se répète

1,50

Point à surveiller : début décembre 2013 sous la pression des manifestants menés par l’ancien vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban (2008-2011) la Premier ministre élue en juillet 2011 Yingluck Shinawatra a accepté de dissoudre le parlement thaïlandais et d’organiser de nouvelles élections législatives d’ici le 2 février 2014.

UGS : Asie21-Futuribles n°68 Catégorie : Étiquettes : , , , , ,

Description

Début décembre 2013 sous la pression des manifestants menés par l’ancien vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban (2008-2011) la Premier ministre élue en juillet 2011 Yingluck Shinawatra a accepté de dissoudre le parlement thaïlandais et d’organiser de nouvelles élections législatives d’ici le 2 février 2014.

Elle restera Premier ministre par intérim jusqu’à cette date. Même si cette décision ne satisfait pas l’opposition hétéroclite mais avant tout conservatrice à son gouvernement perçu comme étant un énième avatar du système Thaksin, elle devrait tout même permettre au pays de connaître une trêve relative et provisoire (cf. Asie21n°67, Le retour de Thaksin ? de Sophie Boisseau du Rocher).

Il est fort probable que […]

 

Il se pourrait que pour éviter une nouvelle défaite et tenter de délégitimer le prochain gouvernement élu, le Parti démocrate décide […]

C’est une crise profonde de l’identité thaïlandaise,  […]

Arnaud Leveau, Asie21

Puea Thai : parti actuellement au pouvoir
Parti démocrate : principal parti d’opposition
Suthep Thaugsuban : vice-Premier ministre de 2008 à 2011
Yingluck Shinawatra : Premier ministre élue en juillet 2011
 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°68 décembre 2013

Informations complémentaires

Auteur

Leveau Arnaud

Mois

Pays

Thaïlande