Inde – États-Unis : Un relatif relâchement des relations mais sans conséquences

Malgré les divergences entre l’Inde et les États-Unis, les deux pays continueront d’entretenir des relations étroites car ils ont des préoccupations et des intérêts communs, à l’égard de la Chine tout particulièrement.

FAITS

Plusieurs faits montrent que les relations entre l’Inde et les États-Unis se relâchent quelque peu.

  • Les États-Unis ont repoussé la première réunion qui devait avoir lieu entre les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays. Une telle concertation avait été prévue lors des entretiens entre Donald Trump et Narendra Modi en juin 2017.
  • L’Inde a renforcé ses relations avec la Chine et la Russie et maintenu celles existant avec l’Iran, ce qui déplaît aux États-Unis. Ceux-ci la marginalisent dans la recherche d’une solution au problème afghan. Ils privilégient désormais les frappes de drones sur le sol afghan au détriment de ceux sur le sol pakistanais, ce qui plaît au Pakistan mais déplaît à l’Inde.
  • L’Inde et les États-Unis s’affrontent dans le domaine économique. Une mini-guerre commerciale s’amorce à coups de droits de douane.

En matière de défense, l’Inde a signé en août 2016 un accord logistique avec les États-Unis, le Logistics Exchange Memorandum of Agreement – LEMOA1 mais malgré l’insistance américaine n’a toujours pas signé deux accords :

– le Communication and Information Security Memorandum of Agreement (CISMOA)

– le Basic Exchange and Cooperation Agreement for Geospatial Intelligence (BECA).

Les restrictions imposées à l’arrivée […]

Alain Lamballe, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°119 juillet-août 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne

Lire également Asie21 n° 98, septembre 2016 : « Signature d’un accord de coopération logistique »