CHINE – ARCTIQUE  Route nordique de la soie : la Chine à la  conquête de l’Arctique

Pendant de nombreuses années, la Route maritime du Nord, qui longe les rives septentrionales de la Russie, a été considérée par le pouvoir soviétique comme une voie de passage exclusive dans une mer quasi intérieure qu’était l’océan Glacial arctique. La perestroika gorbatchévienne débouchant sur le bouleversement politique eltsinien et le réchauffement climatique ont profondément modifié la donne. Surfant sur cette vague, la Chine a déployé dans les zones polaires des activités qui la mènent jusqu’au Groenland et aux frontières du Canada. De son côté, le président Poutine a insisté le 1er mars sur le caractère prioritaire du développement des régions arctiques et sur leur défense. La flotte russe comprend 41 brise-glace. Il est prévu d’en construire 11 autres.

FAITS

À partir de la fin des années 1980, la Chine manifeste son intérêt pour ces régions. Depuis 1999, elle a organisé 18 expéditions scientifiques à bord du brise-glace Xuelong 雪龙号(Dragon des neiges) et elle a créé deux stations de recherche en Norvège (Spitzberg, 2004) et en Islande. En 2013, elle a reçu le statut d’observateur au Conseil arctique.

Le 26 janvier 2018, le gouvernement chinois a publié pour la première fois un Livre blanc définissant les objectifs de sa politique. « La Chine est géographiquement proche de l’Arctique et l’un des États continentaux les plus proches du cercle polaire ». Et plus loin, « elle possède le capital, les technologies, le potentiel commercial, les connaissances nécessaires et l’expérience, peut jouer un rôle important dans l’accroissement du réseau des routes maritimes dans l’Arctique et la contribution au développement socio-économique des pays situés sur cet itinéraire ». Ce paragraphe a été considéré comme s’adressant particulièrement à la Russie.

Les Chinois s’intéressent tout aussi activement au […]

 Jean Perrin, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°115 mars 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne