CORÉE DU NORD   Faut-il accepter une Corée du Nord nucléarisé ?

La Corée du Nord s’est déclarée être « une puissance nucléaire responsable». De nombreux commentateurs ont déclaré qu’il s’agissait d’un fait que « l’Occident » devait désormais accepter. Est-ce le cas ? Quelles en seraient les conséquences ?

FAITS

Le 29 novembre 2017, après le succès du lancement du missile intercontinental Hwasong-15, suivant l’essai nucléaire du 3 septembre 2017 qui a provoqué une secousse de 6,3 sur l’échelle de Richter, la Corée du Nord s’est déclarée être « une puissance nucléaire responsable ».

Le 1er janvier 2018, le président nord-coréen Kim Jung-un déclarait : « La totalité des États-Unis se trouve à portée de nos armes nucléaires et un bouton nucléaire est toujours sur mon bureau. C’est la réalité, pas une menace. » […]

Jean-Yves Heurtebise, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°114 février 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne