Mer de Chine du Sud – Philippines – Chine : Exploitation des hydrocarbures, projets en gestation

Philippins et Chinois s’apprêtent à coopérer, avec un troisième partenaire, dans l’exploration-exploitation du pétrole dans un secteur non contesté en mer territoriale des Philippines. Cependant, il est peu probable que les conditions dans lesquelles devrait être exécuté le contrat, qui attend l’aval du président Duterte, puissent être reproduites lorsque les projets porteront sur les secteurs situés en zone économique exclusive (ZEE) des Philippines, mais par ailleurs inscrits à l’intérieur du tracé chinois en neuf / dix traits.

FAITS

La 35e réunion des ministres de l’Énergie des pays de l’ASEAN, qui a eu lieu à Manille le 25 septembre 2017, a été l’occasion pour Alfonso Cusi, le ministre philippin, d’annoncer qu’un accord de coopération tripartite d’exploration-exploitation du pétrole, au large de l’île de Palawan, était en instance d’approbation définitive de la part du président Duterte. Le secteur qui sera exploité répond au nom de Calamian et fait l’objet du contrat de partage (Sharing contract) SC57. Point important : il se situe en mer territoriale philippine, donc hors zone contestée par les Chinois.

Les trois partenaires dans ce contrat sont :

  • la compagnie philippine (Philippine National Oil Company / PNOC) à hauteur de 28%,
  • la compagnie chinoise spécialisée off-shore (China national oil offshore company / CNOOC) pour 51%,
  • la compagnie singapourienne Jadestone Energy Inc., à hauteur de 21 %, anciennement malaisienne sous le nom de Mitra Energy Limited jusqu’en décembre 2016.

En revanche, des négociations sont en cours en vue d’une coopération en zone contestée, ce qui amène dès lors des protestations de la part de certains responsables politiques. Ils accusent le gouvernement d’ouvrir la porte aux Chinois sur tous les sites sur lesquels Pékin conteste la légitimité philippine, Reed bank en particulier1.

ENJEUX […]

Daniel Schaeffer, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°111 novembre 2017

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne

 

Cet article fait suite à celui d’Asie21 n°109 de septembre 2017, Mer de Chine du Sud – hydrocarbures / Reprise des pressions chinoises sur les droits des autres riverains (corps de la lettre et encadré 1)