Corée du Nord : la neuvième puissance nucléaire

La Corée du Nord vient de démontrer sa capacité dans le domaine nucléaire et dans celui des missiles.

FAITS

Le programme nucléaire militaire nord-coréen a été lancé dans les années 1980 et il a fallu attendre 2006 pour que Pyongyang puisse faire exploser un premier engin. Cependant, sa puissance, inférieure à une kilotonne, montrait alors que beaucoup de progrès restait à faire. Ils allaient être fait à grand pas puisque les techniciens nord-coréens ont pu mener parallèlement l’optimisation d’un engin nucléaire à fission et une bombe thermonucléaire. Il leur a suffi pour cela d’accéder – comme tout un chacun – aux plans des bombes à hydrogène ainsi que nombre de procédés de fabrication mise en ligne sur Internet ou publiés par différentes sources américaines – des informations naguère tenues absolument secrètes, même à l’égard des alliés les plus proches. La difficulté à surmonter n’était donc pas « le savoir », mais « le faire », ce que les experts occidentaux n’ont pas su voir. Le doute n’est plus permis : la puissance de l’explosion du 3 septembre 2017, entre 100 et 250 kilotonnes, est bien celle, réussie, d’un engin thermonucléaire. […]

Edouard Valensi

Ancien directeur du Centre de documentation de l’armement, ministère de la défense,

auteur d’ouvrages sur la dissuasion nucléaire (L’Harmattan)

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°110 octobre 2017

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne