Chine – Djibouti : le flagrant délit des chalutiers chinois

L’inauguration en fanfare à Djibouti de la première base militaire chinoise outre-mer, le 1er août 2017 a été précédée de peu par une scandaleuse opération de pêche pratiquée par une flottille de six chalutiers chinois à proximité du littoral, accumulant toutes les infractions. Alors que les chalutiers sont interdits dans l’ensemble des eaux territoriales de Djibouti, elle a opéré de surcroît en pleine aire maritime protégée où, par conséquent, la pêche industrielle est interdite, en utilisant de surcroît une catégorie de filets interdits depuis 1992 … Le tout avec la bénédiction du président de la république de Djibouti.

Le 1er août 2017, jour du 90e anniversaire de la création de l’Armée populaire de libération, la Chine a inauguré à Djibouti sa base militaire, la première d’un programme de 18 homologues. Ses deux sites sont le camp d’Obock (36 hectares) et un poste d’amarrage exclusif dans le port en eau profonde de Doraleh – extension de celui de Djibouti –, doté de 5 000 m2 de quai, hangars, zone de fret et logistique.

Cette base de 5 000 m2 est prévue pour un millier de militaires et sans doute plus. Ses missions sont d’offrir une base logistique aux navires se rendant en Europe, de soutenir la lutte contre la piraterie, les opérations navales dans l’océan Indien et au Moyen-Orient comme les opérations de maintien de la paix des Nations unies, et, en cas de besoin, d’assurer l’évacuation des ressortissants chinois présents dans la région.

Elle vient côtoyer celles dont disposent la France, le Japon et les États-Unis. Ces derniers y voient un risque pour leurs opérations, tandis que les facilités procurées aux opérations navales de l’APL dans l’océan Indien préoccupent l’Inde. […]

Rémi Perelman, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°109 septembre 2017

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne

 

Sur le même sujet :

« Chine-Djibouti, discrète porte d’entrée en Afrique aujourd’hui, un hub majeur pour demain » mai 2008, Asie21 n°8 (article actualisé en 2011)

« Chine, vers une base militaire à Djibouti », Asie21 n°85 juin 2015

Site asie21.com : Djibouti, première base militaire chinoise à l’étranger, éléments documentaires