Corée du Sud : La politique du rayon de soleil de retour ?

Le candidat de l’opposition progressiste à l’ancienne présidente déchue, M. Moon Jae-in, a été élu le 9 mai 2017 à la présidence de la république de Corée et est entré en fonctions dès le lendemain.


Catholique comme l’ancien président Kim Dae-jung (1998-2003) et comme lui un temps emprisonné pour ses activités d’opposant, il envisage de reprendre la politique du « rayon de soleil » (sunshine policy) lancée, au début, par ce dernier, poursuivie par son successeur jusqu’en 2009, mais finalement interrompue à la suite d’incidents divers. Il avait, à l’époque, participé à l’organisation d’un sommet avec le président nord-coréen Kim Jong-il.  Il considère aujourd’hui qu’il convient de « se rapprocher du peuple nord-coréen » et de « reconnaître Kim Jong-un comme son dirigeant et notre partenaire ». Il envisage la réouverture de la zone industrielle de Kaesong, lieu de coopération économique entre les deux Corées, située au Nord, qui fut fermée par son prédécesseur à la suite du quatrième essai nucléaire nord-coréen en 2016. Il se dit prêt enfin à se rendre à Pyongyang dès que les conditions seront réunies. […]

Jean Hourcade Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°106 mai 2017