Asie21 » « Format 16 + 1 » : les pays de l’Europe centrale et orientale et la Chine (« le Format »)

« Format 16 + 1 » : les pays de l’Europe centrale et orientale et la Chine (« le Format »)

« Format 16 + 1 » : les pays de l’Europe centrale et orientale et la Chine (« le Format »)

Rémi Perelman, Asie21, mars 2017

En suscitant la mise en place du Format 16+1, l’objectif de la Chine a été de disposer d’un interlocuteur privilégié regroupant des pays situés sur les tracés potentiels de la Nouvelle Route de la soie pour la faire avancer en direction de l’Europe occidentale continentale et scandinave.

La Lettonie, lieu majeur de transit des chaînes logistiques nord-sud et est-ouest, semble y jouer un rôle moteur.

Le Format a été établi en 2012, lors de la venue du Premier ministre chinois Wen Jiabao au Forum des affaires Chine-Europe centrale et orientale de Varsovie (« Les douze mesures de la Chine pour promouvoir une coopération amicale avec les pays d’Europe centrale et orientale »). Il se compose de la Chine et des 16 pays d’Europe centrale et orientale : Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Slovénie, Croatie, Serbie, Bosnie et Herzégovine, Monténégro, Albanie et Macédoine. La nouvelle Route de la soie passant par Russie, sa participation a été évoquée lors du 5e forum 2016, selon une formule à 17+1 ou à 16+1+1.

Structures permanentes (2016)

Deux secrétariats permanents situés à Riga et Belgrade coordonnent la coopération relative à la logistique, au transport et aux infrastructures ;

Secrétariat pour les affaires maritimes (Pologne, 2017) ;

Centre de Transfert de Technologie Chine-Europe centrale et orientale (en développement, Bratislava, Slovaquie) ;

Centre Chine-Europe centrale et orientale pour le dialogue et la coopération en matière de projets énergétiques (prévu en Roumanie) ;

Centre Chine-Europe centrale et orientale de coordination de la coopération culturelle (Macédoine) ;

Centre européen de transbordement de la Nouvelle Route de la soie, devrait être construit à Malaszewice (Pologne, à la frontière avec la Biélorussie) ;

Centre Chine-Europe centrale et orientale pour la coopération forestière (Slovénie) ;

Fonds de coopération et d’investissement Chine-Europe centrale et orientale (10 milliards d’euros, susceptible d’être porté à 50, destiné aux investissements chinois pour les infrastructures, les hautes technologie et l’industrie de consommation dans les pays d’Europe centrale et orientale membres de l’U.E, l’Industrial and Commercial Bank of China étant le principal investisseur du Fond) ;

Association des banques des pays du Format en vue de lancer de nouveaux instruments de financement (proposition chinoise en cours d’examen) ;

Centre logistique de Chengdu, ouvert en juin 2016, dessert la liaison ferroviaire express de transport de marchandises sur la ligne Chengdu-Lodz (Chine-Pologne) ;

Sites d’information www.ceec-china-logistics.org et http://www.china-ceec.org/eng/

La Chine, quant à elle, institutionnalise la coopération en créant un Secrétariat en charge des questions du Format au sein de son Ministère des Affaires étrangères. Les projets de la Nouvelle Route de la soie en Europe centrale et orientale seront réalisés dans le cadre du Format.

Synergies à terme

Des synergies sont envisagées à terme entre le Format et la EU-China Connectivity Platform*, comme entre l’Initiative de la nouvelle Route de la soie, le Réseau transeuropéen de transport de l’Union européenne (RTE-T) et les différentes stratégies de développement des pays de l’Europe centrale et orientale.

 

Le 5e sommet du Format, Déclaration et directives de Riga

Ce sommet du Format, qui a réuni à Riga (Lettonie), les 4 et 5 novembre 2016, les dirigeants de 16 pays d’Europe centrale et orientale et de la Chine était placé sous le thème général suivant : « Connectivité, innovation, inclusion et développement commun ».

 

La feuille de route pour 2017, ou « Directives de Riga » concerne la coopération dans les domaines suivants :

  • Corridors de transport intégrés entre l’Asie et l’Europe (infrastructures portuaires, ferroviaires et fluviales, trafic international de conteneurs et des plateformes logistiques et pôles de compétitivité qui leurs sont attachés – le rôle du e-commerce et des petites et moyennes entreprises (PME) pour le développement du commerce et de l’investissement a été souligné.

Transport aérien entre la Chine et les pays de l’Europe centrale et orientale (vols entre Shanghai, Chengdu et Prague ainsi qu’entre Pékin et Varsovie).

  • Agriculture et forêts. La Slovénie a établi un plan d’action pour la coopération forestière et de la gestion durable de la forêt et un mécanisme de coordination pour la coopération forestière du Format. Des foires ont été organisées (Foire Internationale des produits agricoles et viticoles du Format à Mostar en Bosnie-Herzégovine en avril 2017, participation des « 16 » à la 15èmeFoire internationale agricole de Chine).
  • Échanges culturels. 2017 sera l’année de la coopération entre les médias, de la tenue en Chine du 3eForum de coopération culturelle du Format, de la Saison culturelle Chine-Europe centrale et orientale, du 2e Forum des industries culturelles et créatives, du Forum sur le patrimoine culturel en Serbie, de la 4e Conférence du Format sur la coopération dans le domaine de tourisme à Sarajevo, du 2e Forum de la littérature Chine-Europe centrale et orientale, l’organisation du 3ème sommet des ministres de santé en Hongrie, les échanges et la coopération entre les grandes villes, les jumelages entre provinces, régions et municipalités[1], l’Exposition Chine-Europe centrale et orientale sur l’investissement et le commerce (Ningbo, juin 2017), le China Investment Forum en République tchèque, la première édition du Forum de l’Energie du Format (Bucarest), la 2e Conférence Chine-Europe centrale et orientale sur la coopération en matière d’innovation.
  • Financement, par appel au développement des activités des banques chinoises et du Fonds pour la Route de la soie dans les pays d’Europe centrale et orientale et par l’incitation chinoise à la création d’une association des banques des pays du Format en vue de lancer de nouveaux instruments de financement.
  • La Chine pourrait engager la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB) dont la Pologne est membre fondateur, dans le projet de la Via Carpatia, corridor ferroviaire et autoroutier reliant la Baltique à la Mer Noire

NB. Les dirigeants du Format ont participé à l’inauguration de la liaison ferroviaire Yiwu (Chine) et Riga le 5 novembre 2016.

Le 6e sommet du Format aura lieu en Hongrie en 2018.

Le 4e Sommet des représentants locaux du Format sera organisé en Bulgarie en 2018.

 

Entre la Chine, le Pirée et la Hongrie

la voie terrestre et maritime

Une vingtaine de conteneurs de marchandises (des meubles) affrétés par la compagnie chinoise COSCO Shipping Group ont voyagé par mer depuis le port de Ningbo, en Chine, jusqu’au port du Pirée puis par voie ferrée jusqu’à Budapest, en 26 jours. Les deux trains sont respectivement arrivés à Budapest le 29 janvier et le 5 février 2017, marquant ainsi l’ouverture officielle de la voie de transport rapide intermodale terre-mer entre la Chine et l’Europe.

Depuis le 20 janvier 2016, le groupe COSCO est propriétaire à 67 % de la société du Port du Pirée (OLP), 51 % dans un premier temps et 16 % dans les cinq prochaines années. « Seulement et seulement si Cosco respecte ses engagements d’investissements » du port du Pirée.

L’ouverture du segment Belgrade-Budapest de ligne de train à grande vitesse Athènes-Budapest est prévue pour juin 2017, le trajet sera couvert à une vitesse moyenne de 160 km/heure. Cette ligne traverse la Macédoine et la Serbie (axe Niš-Belgrade-Novi Sad). China Railway Corporation finance à hauteur de 1,5 milliard d’euros la modernisation de la ligne Belgrade-Budapest.

Premières conclusions

Les quatre premières années du Format, montrent que le bénéfice politique surpasse les avancées économiques. Pour la Chine, la coopération avec les « seize » contribue à renforcer sa position sur la scène internationale. Pour les pays d’Europe centrale et orientale, le Format est une bonne base pour mutualiser le développement des relations avec la Chine et renforcer leur position au sein de l’UE. Cependant, du point de vue économique les « seize » sont quelque peu déçus (investissements chinois insuffisants, déficits trop importants dans leurs échanges bilatéraux avec la Chine). Ils en attendaient plus (augmentation des investissements chinois, plus grande ouverture du marché chinois) et plus vite. Des progrès sont en cours mais il faudra encore du temps.

***

* EU-China Connectivity Platform : coopération initiée en septembre 2015 par la Commission européenne.

Voir : http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-16-2258_en.htm et http://www.friendsofeurope.org/global-europe/eu-china-connectivity-thinking-big-acting-small/

Source principale : Le sommet du Format « 16+1 » à Riga : vers une institutionnalisation renforcée et une plus grande diversification de la coopération entre la Chine et les seize pays d’Europe centrale et orientale, par Dorota Richard, docteur en sciences politiques et relations internationales, in L’Actualité vue par l’IRIS, 24 février 2017.

***